Véhicules aux USA

the economic collapse blog.com

Sept des huit plus grands constructeurs automobiles aux États-Unis ont été en deçà de leurs projections de ventes en mars .

Dans l’ensemble, les ventes d’automobiles aux États-Unis debut 2017 ont été décrites comme une «catastrophe» en dépit des dépenses records consacrées aux incitations aux consommateurs par les constructeurs automobiles.

Les inventaires des concessionnaires sont maintenant au plus haut niveau de ce que nous avons vu depuis la dernière crise financière .

  • Il y a beaucoup de véhicules invendus , et cela devient un problème financier majeur pour de nombreux concessionnaires.

Il faut maintenant 74 jours avant qu’un concessionnaire puisse vendre un nouveau véhicule.

  • Ce nombre est aussi le plus élevé qu’il a été depuis la dernière crise financière.

Non seulement Ford projette que les ventes chutent cette année, mais il projette que les ventes vont plonger ,également , en 2018 .

Les prix des véhicules d’occasion commencent à baisser considérablement

  • L’indice des prix des véhicules d’occasion de la National Automobile Dealers Association a affiché une baisse de 3,8% en février par rapport au mois précédent.
  • NADA a également déclaré que les prix de gros ont chuté de 1,6%.
  • Morgan Stanley , declare que les prix des voitures d’occasions« pourraient plonger de 50%»au cours des quatre ou cinq prochaines années.

En ce moment, plus d’un million d’Américains sont en retard sur le paiement de leurs prêts automobiles.

  • C’est quelque chose qui n’est pas arrivé depuis la dernière crise financière.

Les pertes sur emprunts subprimes ont augmenté à leur plus haut  niveau depuis la dernière crise financière , et le taux de défaillance de ces prêts a augmenté au plus haut niveau que nous avons vu depuis la dernière crise financière .

À ce jour,lesprêteurs d’automobiles ont accordé environ 200 000 000 000 $ à des consommateurs ayant un crédit subprime.

Tout comme dans le cas des prêts hypothécaires à risque élevé dans le courant de la dernière crise financière, les prêts aux subprimes ont été regroupés et vendus comme «titres» aux investisseurs.

Et tout comme la dernière fois, cela va s avérer être une recette pour le désastre

Cette entrée a été publiée dans Analyse fondamentale, Economie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>