Thorium : Le nucléaire vert !

www.quelleenergie.fr

Pour plusieurs raisons, le nucléaire fait peur.

  • Cette énergie présente pourtant des avantages extrêmement intéressants.

L’empreinte carbone du nucléaire est au même niveau que l’éolien !

  • Ainsi, la contenance en carbone des combustibles les plus répandus est la suivante : pour 1 kilowattheure (kWh) produit, le charbon émet 820 grammes de CO2.
  • Le gaz naturel en émet 490 g, le solaire en émet 48 g et l’hydroélectricité en émet 24 g.
  • Le nucléaire quant à lui n’en émet que 12 g soit autant que l’éolien.
  • De plus le nucléaire possède l’avantage de produire de l’énergie 92 % du temps au cours d’une année.

Le journal anglais Lancet nous rapporte que le nucléaire est la source d’énergie fiable la moins dangereuse.

  • Pour 1 térawattheure produit, la pollution engendrée par l’exploitation du charbon provoque la mort de 28 personnes.
  • Ce chiffre est de 17 morts pour le pétrole,
  • 3 morts pour le gaz naturel et quasiment 0 pour le nucléaire.

Concernant les déchets, ceux-ci sont extraits en faibles quantités, mais restent radioactifs des centaines de milliers d’années.

  • A propos des armes nucléaires, il est important de souligner le fait que le seul moyen de les démanteler est d’utiliser les ogives de plutonium comme carburant pour les centrales. Ainsi la création de nouvelles centrales favoriserait le désarmement nucléaire plutôt que l’inverse.
  • Les déchets constitueraient finalement un véritable problème.
  • Pour pallier à la toxicité du plutonium extrait des centrales, les hommes n’ont d’autres choix que d’enfouir ces déchets en grande profondeur.
  • Ceux-ci, qui resteront radioactifs plus de 100.000 ans, présentent un véritable risque de pollution de la nappe phréatique.
  • Si nous construisons plus de centrales nucléaires, tous les déchets engendrés impliqueront des centaines de trains et camions se déplaçant pour isoler ces déchets de l’homme.
  • Il y a donc un risque que ceux-ci soient déversés dans la nature en cas d’accident ou d’attaque terroriste.

Le futur de l’énergie nucléaire au travers du thorium !

Une nouvelle forme de nucléaire le thorium ,plus sûr, plus puissant, plus vert,semble incarner le futur de l’énergie.

Le thorium répond aux 3 grands inconvénients du nucléaire dans sa forme actuelle :

  • la sécurité,
  • la gestion des déchets et
  • l’armement.

Les attentes sécuritaires sont-elles respectées ?

  • Les centrales à thorium, quant à elles, tournent à la pression atmosphérique.
  • En cas de rupture, aucun gaz radioactif n’est expulsé à l’extérieur.
  • L’exploitation du thorium se fait par des réacteurs nucléaires à sels fondus.
  • Or les sels fondus sont des éléments neutres qui ne réagissent ni avec l’air et ni avec l’eau, les risques s’accidents s’en voient ainsi largement amoindris.
  • Lorsque la température du cœur monte dans les systèmes au thorium ,il y a moins il y a de réactions.
  • Les systèmes sont auto stabilisés.

Le réacteur au thorium produit moins de déchets.

Lorsque l’on utilise le thorium la partie « longue vie » des déchets n’est pas fabriquée. Une fois sortie du réacteur, 83 % du volume des déchets sont neutralisés en 10 ans.

Il faut ensuite 300 ans aux 17 % restants pour se décomposer.

Certes c’est encore conséquent, mais comparé aux centaines de milliers d’années nécessaires aux déchets radioactifs plus classiques c’est une avancée considérable.

Il est aussi important de souligner le fait que les déchets nucléaires actuels peuvent être intégrés au cœur des réacteurs au thorium et être utilisés en tant que carburant.

Les centrales au thorium ne remplissaient pas les conditions imposées par les militaires,dans le contexte de Guerre Froide des années 70,  : celles-ci ne pouvaient pas fabriquer le plutonium utilisé dans la fabrication des bombes nucléaires.

  • Ce qui à l’époque fut un défaut qui stoppa la recherche est donc aujourd’hui une incontestable qualité dans un contexte de course au désarmement nucléaire.

En résumé

  • Le thorium a la flexibilité qui lui permet de travailler en parfait tandem avec les sources d’énergies renouvelables telles que l’éolien et le solaire.
  • Son exploitation et son développement ne vont donc pas en contre-courant de l’utilisation des énergies durables.
  • La peur du nucléaire dans sa forme actuelle est justifiée.
  • Le thorium semble représenter le futur du nucléaire vert et être la solution idéale pour combler le manque des énergies renouvelables sans passer par les énergies fossiles.
  • Pourtant l’exploitation de cette énergie, aussi formidable soit-elle, passe à côté d’un point fondamental : elle encourage les hommes à produire plus, mais pas à consommer moins.
  • Il a été prouvé que si nous divisions par 2 notre consommation d’énergie, notre niveau de vie ne changerait en rien.
  • Une potentielle interdiction de se chauffer à l’électrique, une isolation des bâtiments, un changement en profondeur des habitudes du quotidien
  • Grâce aux économies d’énergie, la solution au réchauffement climatique est peut-être bien plus simple que ce que l’on croit.

Articles liés

—> Nucléaire: …c’est pas fini et le Thorium entrera en fonction dans 20 ou 30 ans en Inde, Brésil et Turquie

Cliquer sur l’image pour observer les ,possibles, effets induits par la radioactivité. Est ce que le Thorium sera notre énergie du futur ? Ressource abondante à fort potentiel énergétique, moindre quantité et dangerosité des déchets: le thorium pourrait soutenir le développement d’une … Continuer la lecture →

—> Le Thorium : Pour permettre l’accés à l’energie nucléaire propre sur toute la planète.

*Avertissement* : Ne pas cliquer sur l’image ….risque d’irradiation massive ! L’Energie Nucléaire verte sort du flou …! Les pays émergents, comme l’Iran , ont des besoins énergétiques énormes et doivent  avoir accès  à l’énergie nucléaire civil d’autant que  leurs sous sol sont … Continuer la lecture →

—> le Thorium ,l’Energie du Futur !

Comme nous l’avons déjà évoqué, l’avenir du nucléaire se dirige vers l’utilisation du Thorium Cliquer sur la video Le Réacteur Thorium à Fluorure Liquide (LFTR). On peut brûler entièrement le thorium dans ce réacteur alors qu’on ne brûle qu’une partie … Continuer la lecture →

—> Avenir économique « radieux » pour la Turquie

Les Turcs etaient déja comblés ,par la beauté de leurs danseuses, mais ils vont avoir droit à plus ! Shereen danseuse du ventre Vidéo misterenard sélectionnée dans Arts & Talents Données economiques concernant la  Turquie Après une croissance du PIB … Continuer la lecture →

 

Cette entrée a été publiée dans Economie, Energie, Matières Premières. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Thorium : Le nucléaire vert !

  1. Ping : Thorium : Le nucléaire vert ! | Qui perd gagne | Boycott

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>