Mieux que le le lithium ….le cobalt

24hgold.com

Si vous pensez que le prix du lithium va grimper parce que l’avenir de l’offre semble compromis face à l’explosion de la production de véhicules électriques, vous serez certainement surpris d’apprendre que le cobalt est tout aussi important que le lithium, sinon plus, pour notre avenir énergétique.

  • Les batteries lithium-ion dont Tesla  a besoin pour alimenter ses véhicules électriques utilisent, en termes de poids, plus de cobalt que de lithium.
  • Et les fabricants ne pourront pas produire suffisamment de véhicules pour satisfaire la demande s’ils ne parviennent pas à obtenir suffisamment de minéraux pour leurs batteries.

Nous avons besoin de plus de cobalt que les réserves dont nous disposons aujourd’hui, et la production de masse de batteries au lithium dans les giga-usines du monde nécessite en fait plus de cobalt que de lithium.

  • Le cobalt devrait gagner encore plus de valeur que le lithium, parce que près de 95% du cobalt produit aujourd’hui provient de mines de cuivre et de nickel.
  • Sa production est donc très dépendante de la demande en cuivre et en nickel, ce qui signifie qu’il sera difficile d’en obtenir à un prix bon marché.
  • En 2015, l’industrie des batteries représentait 41% de la demande globale en cobalt
  • En revanche, au cours des dix prochaines années,  ce pourcentage à 65%, un niveau qui sera insoutenable à moins que de nouvelles réserves de cobalt soient découvertes et exploitées.

La hausse des prix au comptant survenue cette année en Chine, qui est venue s’ajouter à la flambée de la demande en batteries au lithium et en solutions de stockage énergétique, laisse supposer une pénurie potentielle .

Tesla a inondé le marché américain de son dernier modèle, et les véhicules électriques sont déjà une source de profits en Norvège.

Ils devraient bientôt le devenir aux Pays-Bas, en raison des nouvelles législations qui exigent que toutes les voitures en circulation dans le pays soient électriques avant 2025.

En Asie aussi, les véhicules électriques font exploser la bulle sur les voitures traditionnelles.

Volkswagen s’attend à ce que d’ici 2025, 25% de ses ventes d’automobiles concernent des véhicules électriques, et le Conseil mondial de l’énergie s’attend à ce qu’une voiture sur six soit électrique avant 2020. Selon Bloomberg, d’ici à 2022, les voitures électriques seront moins chères que les voitures traditionnelles.

Et avec les douze projets de construction de giga-usines à l’échelle du monde, nous pouvons nous attendre à une équation de l’offre et de la demande largement en faveur des nouvelles sociétés minières.

De nouvelles usines demanderont des quantités monumentales de lithium et de cobalt dont nous ne disposons tout simplement pas aujourd’hui.

En 2015, l’industrie des batteries représentait 35% de la demande globale en lithium.

Et puis il y a le cobalt, dont la situation est plus impressionnante encore, du fait que les usines de batteries n’aient même pas encore commencé à produire.

L’industrie des batteries a représenté 41% de la demande globale en cobalt en 2015, soit environ 40.600 tonnes.

Le prix au comptant du cobalt a gagné 40% depuis le mois de mars, et plus de 20% au cours du semestre précédent.

La demande en cobalt devrait  grimper d’environ 5% par an, et la demande en cobalt de l’industrie des batteries Li-ion devrait gagner environ 7% par an jusqu’en 2025.

Bien qu’il puisse y avoir des hauts et des bas, la tendance haussière du prix du lithium ne présente aujourd’hui aucun signe de ralentissement, le minéral étant au cœur de ce qui sera visiblement une révolution énergétique.

En 2015, la consommation de lithium a presque triplé.

Depuis 2010, le marché a gonflé de 10.000 tonnes par an, une croissance qu’il doit au secteur des batteries au lithium.

Le prix du lithium est en hausse depuis la deuxième moitié de 2015, et les prix des contrats de court terme sont en hausse depuis la première moitié de 2016.

Pour ce qui concerne 2017, si tant est que les négociations actuelles de contrats aboutissent, nous pouvons nous attendre à une moyenne de 10.000 dollars pour l’hydroxyde de lithium et de 15.000 dollars pour le carbonate de lithium.

Tout le monde entend parler depuis des mois du nouveau boom du lithium – dans la sphère énergétique, on ne parle plus que de lui.

Mais le cobalt est un secret bien gardé.

Il est l’ingrédient qui transformera les nouvelles sociétés minières en barons des minéraux.

Cette entrée a été publiée dans Analyse fondamentale, Economie, Energie, Matières Premières. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>