Le marché obligataire mondial devient inquiétant

www.businessbourse.com

Le marché obligataire mondial

Ce marché a littéralement explosé en quelques années, passant de 10.000 milliards de dollars en 1990 à 100.000 milliards de dollars à ce jour.

  • Et si l’on regarde l’envolée de l’endettement au cours des 10 dernières années depuis la grande crise financière qui avait débuté en 2006, le marché obligataire mondial a augmenté de 70%.
  • Etant donné que le marché obligataire mondial a été multiplié par 10 depuis 1990, on aurait pu s’attendre à voir une importante augmentation du PIB mondial, mais c’est loin d’être le cas.
  • Le PIB mondial n’a été multiplié que par 3,7 ,il  est passé de 20.000 milliards de dollars en 1990 à 74.000 milliards de dollars à ce jour.
  • Pour chaque augmentation du PIB d’1 dollar, le monde a dû émettre 2,7 dollars d’endettement au travers d’obligations.
  • Voilà ce qu’on appelle la loi des rendements décroissants.

On a toujours besoin de plus d’endettement pour maintenir la croissance mondiale.

  • Les obligations souveraines représentent plus de 50% de ce marché obligataire, et les gouvernements du monde entier ont fait preuve de zèle dans la création de dette.

Aucun gouvernement ne sera en mesure de rembourser un jour cette dette avec de l’argent réel.

Ils ne sont déjà ,même plus,en mesure de rembourser leur dette actuellement.

Cliquer sur le graphique pour l’agrandir

  • En Juillet 2016, le rendement des bons du trésor américain à 10 ans se situait à 1,33%, soit juste au-dessous de son plus faible niveau jamais enregistré en 1945.
  • A partir de 1945, le marché obligataire américain avait connu un long cycle haussier de 35 ans ,passant d’un peu moins de 2% en 1945 à 16% en 1981.
  • A partir de 1981, un long cycle de baisse a suivi pour atteindre ses plus bas à 1,33%, en Juillet 2016,soit juste au-dessous de son plus faible niveau jamais enregistré en 1945.

Une rapide remontée entraînerait un effondrement total du marché obligataire, comme celui du marché des obligations souveraines.

Un effondrement des obligations américaines n’engendrerait pas qu’une panique sur les marchés obligataires mondiaux, mais aussi sur les marchés monétaires.

Cette entrée a été publiée dans Economie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>