Le FMI voudrait se servir dans vos comptes bancaire pour payer les dettes des états…planquez vos sous !

Réseau International NetSolidarité et Progrès

Saisie des comptes bancaires : le FMI revient à la charge

Le quotidien allemand Die Welt rapportait hier que le Fonds monétaire international (FMI) a publié le 22 juin un nouvel appel à se servir dans les comptes bancaires des épargnants pour payer les dettes des Etats (une fois que ceux-ci auront bien entendu renfloué les produits dérivés des banques).

Un plan du Fonds monétaire international prévoit que la réorganisation des dettes sera plus rapide et appliquée de manière plus radicale à l’avenir.

Ceux qui seront affectés seront, en premier lieu, les détenteurs d’assurance-vie et les fonds de retraites.

Les conseils de Die Welt : investissez directement dans les entreprises, plutôt que dans des fonds de retraite et des plans d’assurance-vie, car vous ne pourrez pas empêcher le FMI de mettre sa menace à exécution.

Autrement dit, fini l’épargne et l’assurance !

Il ne reste plus que la spéculation boursière…

Puisque la faillite d’un Etat découle le plus souvent d’une tentative de renflouer les banques en faillite, mobilisons-nous dès maintenant pour couper les banques en deux, avant qu’il ne soit trop tard.

Cette entrée a été publiée dans Economie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le FMI voudrait se servir dans vos comptes bancaire pour payer les dettes des états…planquez vos sous !

  1. ghisse dit :

    christine lagarde …avec de tels arguments que voulez-vous que je fasse ? elle va tous nous rincer :)

  2. Ping : Le FMI voudrait se servir dans vos comptes bancaire pour payer les dettes des états…planquez vos sous ! | Qui perd gagne | raimanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>