La mère de toutes les bulles financières

www.safehaven.com

La dette totale du marché du crédit aux États-Unis a explosé  dans un mouvement  exponentiel presque parfait depuis 1971.

Nous voyons que la dette des USA a augmenté d’un facteur de 40 alors que le revenu n’a augmenté que d’un facteur de 17 depuis 1971

Les USA ont  augmenté leurs dettes plus vite que les revenus (PIB) au cours des 45 dernières années.

Comment rembourser autant de dettes croissantes avec des revenus à la traîne …sacré problème…

Gare à la perte de contrôle !

Cette entrée a été publiée dans Analyse fondamentale, Economie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La mère de toutes les bulles financières

  1. kimalu dit :

    Pour mémoire…

    15 août 1971 – Discours de Richard Nixon (Extraits)

    « J’ai donné l’instruction à M. John Connally, secrétaire au Trésor, de SUSPENDRE TEMPORAIREMENT LA CONVERTIBILITE DU DOLLAR EN OR. Que signifie pour vous cette mesure ? Si vous êtes dans l’écrasante majorité qui achète américain, des produits fabriqués en Amérique, votre dollar aura exactement la même valeur demain qu’aujourd’hui. Notre souci principal est le travailleur américain et la concurrence loyale dans le monde entier.

    A nos amis à l’étranger, je donne l’assurance suivante : l’Amérique a toujours été et continuera d’être un partenaire soucieux de l’avenir et digne de confiance.

    Je suis fermement décidé à ce que le dollar ne soit plus jamais un otage aux mains des spéculateurs internationaux. Nous devons protéger la position du dollar américain en tant que pilier de la stabilité monétaire dans le monde.

    A la fin de la deuxième guerre mondiale, les économies des principales nations industrielles d’Europe et d’Asie étaient saccagées. Pour les aider à se remettre sur pied et à protéger leur liberté, les Etats-Unis leur ont fourni 143 milliards de dollars au titre de l’aide à l’étranger. Il nous appartenait de le faire.

    Aujourd’hui, en grande partie grâce à notre aide, elles ont retrouvé leur dynamisme et sont devenues de fortes concurrentes. A présent qu’elles sont économiquement puissantes, le moment est venu pour qu’elles portent leur part équitable du fardeau pour la défense de la liberté de par le monde.

    Le moment est arrivé pour que les taux de change soient rectifiés et pour que les principales nations se fassent concurrence sur un pied d’égalité. Il n’y a plus de raison que les Etats-Unis luttent avec une main attachée derrière le dos. Alors que la menace de la guerre s’estompe, le défi de la concurrence pacifique se précise.

    Cette concurrence est la bienvenue car l’Amérique est à son mieux quand elle est appelée à lutter. Aucune nation n’a rien à craindre de notre concurrence car nous entraînons nos concurrents vers de nouveaux sommets à conquérir pour leurs propres peuples (…). »

    Source : B. Phan (dir.), le système monétaire international, Paris, 1990.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>