La bombe des produits dérives est mure pour exploser !

Aujourd’hui, les 25 principales banques américaines ont 222.000 milliards de dollars d’exposition sur les dérivés.

L’exposition que ces banques ont sur les produits dérivés est approximativement équivalente à 12 fois le produit intérieur brut des Etats-Unis.

  • Un jour, une autre crise majeure éclatera, et quand ce jour-là arrivera, les dégâts que causeront ces instruments financiers extrêmement dangereux seront absolument sans précédent.
  • Jusqu’à présent, les banques centrales et les gouvernements n’ont trouvé aucun moyen efficace pour les contrôler, voire même de surveiller, les risques liés à ces types de contrats.

A l’échelle mondiale, l’ensemble des contrats de produits dérivés en circulation oscille autour des 500.000 milliards de dollars.

Nous sommes au bord du désastre, et des investisseurs tels que Warren Buffett se positionnent tranquillement afin de profiter de cet énorme crash qui se profile.

Et vous, vous l’êtes ?

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

 

Cette entrée a été publiée dans Analyse fondamentale, Economie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La bombe des produits dérives est mure pour exploser !

  1. RAMOS dit :

     »Aujourd’hui, les 25 principales banques américaines ont 222.000 milliards de dollars d’exposition sur les dérivés. »
    Ben oui, mais étant donné que ces vénérables établissements ont pour l’essentiel contractés entre eux, si le système bancaire US explose, qui s’en plaindra. Les CDS sont conçus pour ne jamais être honorés, les dettes aussi d’ailleurs, ET ROULEZ JEUNESSE ! QUI VEUT DE MON PAPIER ! QUI N’EN VEUT DE MON PAPIER !
    https://www.youtube.com/watch?v=xt8NEsOjjsI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>