Adam Smith perd sa main… invisible !

La main invisible est une expression qui est due à l’économiste écossais Adam Smith.

Smith soutient que les individus essayent de maximiser leur propre bien-être et, ce faisant, participent au bien de la société tout entière.
En cela, ils sont “conduits par une main invisible”.
Cette expression main invisible signifie qu’en œuvrant pour son propre intérêt, l’individu œuvre également pour l’intérêt de la société.
“Tout en ne cherchant que son intérêt personnel, il travaille souvent d’une manière bien plus efficace pour l’intérêt de la société, que s’il avait réellement pour but d’y travailler.”
La métaphore de la main invisible exprime le fait que chacun dépend du travail des autres, et que le bien général qui en découle est le résultat des volontés particulières.
Par ailleurs, toujours selon Smith, une quelconque intervention de l’état est inutile car la main invisible est le meilleur guide de l’économie.
La Main invisible d’Adam Smith est une main collective.
Une main faite des millions de mains de tous les acteurs de l’économie, producteurs, consommateurs, actionnaires.
C’est une main tellement partagée qu’elle ne peut pas être manipulée.

Qui manipule qui ?

Mais en théorie seulement !
Parce que justement, aujourd’hui, dans nos sociétés collectivistes, c’est le règne de la manipulation par une tout autre main invisible.
Notre économie est un système dominé par les Etats, les banques centrales (organismes étatiques) et les grandes banques privées, le plus souvent dirigées par les mêmes technocrates.

Dans ce Système, il y a bien une main qui dirige mais ce n’est plus celle d’ Adam Smith !

Cette entrée a été publiée dans Economie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Adam Smith perd sa main… invisible !

  1. Espic Roger dit :

    Malheureusement, les banques centrales ne sont pas des organismes étatiques.

  2. Ping : Adam Smith perd sa main… invisible ! | Qui perd gagne | raimanet

  3. ghisse dit :

    adam smith dans ses interprétations diverses est une calamité …elles encouragent le vice avant tout avec la pseudo conscience d’agir pour le bien de tous . le bien collectif ne peut-être assuré que par la collectivité et non par des intérêts privés . ce qui ne tient tout simplement pas. on essaie pourtant de nous faire croire le contraire mais il n’en reste pas moins que ce sont les états qui garantissent les dettes alors que ces mêmes « privés » nous disent partout que les états , les nations sont des incompétents et voir même le problème …qu’il faut qu’ils disparaissent etc …je continue ? n’en reste pas moins que l’économie est une discipline passionnante, qu’elle est la base de tout et qu’elle est dans ma vie ce par quoi je vois. mais des foutaises libérales non !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>