CAC 40: dans un mouvement oscillant régulier.

Comme s’il était sur une escarpolette , le CAC 40 aime bien le mouvement de va et vient !

Cliquer sur le graphique pour l’agrandir

Il semble, comme nous le voyons sur le graphique ,se balancer dans son canal baissier long terme !

Publié dans Analyse technique | Laisser un commentaire

Le ratio XLY/XLP semble nous annoncer une fin de cycle haussier sur le SP 500

Sommes nous entrain de revenir sur les produits de première nécessité au détriment du superflu ?

XLY et XLP sont deux ETF du secteur des biens de consommation.

XLP correspond au secteur des biens de première nécessité, comme l’alimentation par exemple.

XLY correspond au secteur des biens et services secondaires, comme les loisirs ou la culture par exemple.

  • Quand l’économie va bien ,cela laisse de la place au secteur que l’on peut classer de superflu ( XLY) et XLY/XLP peut monter.
  • Quand l’économie devient défaillante ,on se tourne vers les biens de première nécessite(XLP),on note alors une baisse du ratio XLY/XLP

cliquer sur le graphique accéder à la source

Le ratio XLY/XLP est entré par le bas dans un  »Zirconium » pour ne pas dire Diamant.

Logiquement ,il en est sorti par le bas.

Le ratio vient de franchir le support pour y effectuer un petit rebond technique ( légère phase de hausse qui intervient après une période de forte baisse) a type de Pullback.

Nous constatons sur cet autre graphique que le ratio XLY/XLP est toujours légèrement en avance sur le SP 500 et anticipe son mouvement

Une poursuite de la baisse du ratio validerait un retournement Economique baissier aux USA et une fin de cycle.

Publié dans Analyse fondamentale, Analyse technique, Economie | Laisser un commentaire

Nos nouveaux compagnons seront bientôt à nos cotés

Publié dans Divers ( Humour-Détente- Reflexion ), Robot, Video | Laisser un commentaire

Pour le 27.06.2016 possible « rebond du chat mort »

En données journalière nous voyons ici que le CAC 40 répond bien à chaque divergence haussière sur le RSI.( période 6 ou période où le RSI ne reste pas longtemps en sur vente ou sur achat)

Après les excès du au « Brexit » nous devrions avoir un petit « rebond du chat mort » ou « dead cat bounce »

Le RSI est un indicateur technique (développé par J. Welles Wilder en 1978).

Il fait parti de la classe des oscillateurs bornés et est actuellement très utilisé par les chartistes

Le RSI montre la force, la vitesse du marché dans un sens.
Quand le RSI est élevé, il montre que le ralentissement de la hausse est peut-être proche et que le marché pourrait redescendre et inversement.

  • C’est un peu comme une pierre que vous lancez en l’air. Plus elle monte, plus la vitesse décroit, moins elle monte vite, mais elle monte toujours. Quand la vitesse sera à zéro, la pierre tombera. Un RSI élevé vous indique juste que la pierre a des chances de monter de moins en moins vite pas qu’elle va tomber obligatoirement.

Cet indicateur permet de mesurer la dynamique du marché en comparant les gains et les pertes sur une période définie.

Il fluctue entre les bornes 0 et 100 et donne des signaux de sur achat ou de sur vente.

  • Initialement, la période de 14 jours est la plus utilisée par les traders pour l’utilisation du RSI ( la moyenne mobile qui lui correspond est alors l’EMA 28…RSI 14 x2= 28),
  • Mais d’autres périodes peuvent également être profitables comme la période 6 pour notre graphique ci dessus.

Le RSI est représenté par une courbe avec une zone de sur achat : entre 70/75 et 100 et une zone de sur vente : entre 0 et 25/30

Rechercher une divergence revient à rechercher une différence en faisant abstraction des informations ou images parasites !!

Savoir utiliser les divergences entre prix et RSI.

Les divergences sont très pertinentes apparaissent lorsque les cours n’évoluent pas dans le même sens que l’indicateur.

Les divergences vous informent de l’imminence de la fin d’une tendance en cours avec la forte probabilité d’un retournement de tendances si l’indice casse son soutien ou sa résistance .

La divergence sera validée dès que le RSI repassera sous sa ligne de sur achat (70/75) ou au dessus de sa ligne de sur vente (25/30).

Ces divergences représentent un outil de trading efficace car elles déterminent de bonnes opportunités de trade et sont signes que l’action des prix corrigera la divergence du prix dans la direction haussière ou baissière de l’indicateur.

Les divergences peuvent alors être des signaux de retournement ou de continuation de la tendance.

Les divergences sont plus fiables quand elles interviennent dans les zones de sur achat et sur vente.

Les divergences doivent être combinées ,de manière optimale, avec les niveaux de sur achat et de sur vente pour augmenter le taux de succès du Trade.

Règles de trading

Divergence Haussière Régulière .
La tendance du marché est baissière .
Le prix fait un plus haut moins élevé.
L’indicateur fait un plus bas plus élevé.
Rechercher une divergence proche d’un niveau de sur vente.
Un retournement de tendance va se produire, les prévisions sont à la hausse.

Divergence Haussière Cachée .
La tendance du marché est haussière.
Le prix atteint un plus bas plus élevé.
L’indicateur atteint un plus bas moins élevé.
Une continuation de la tendance est attendue, les prévisions sont de suivre la tendance à la hausse.

Divergence Baissière Régulière .
La tendance du marché est haussière.
Le prix atteint un plus haut plus élevé.
L’indicateur atteint un plus haut moins élevé.
Rechercher une divergence proche d’un niveau de sur achat .
Un retournement de tendance va se produire, les prévisions sont à la baisse.

Divergence Baissière Cachée .
La tendance du marché est baissière.
Le prix atteint un plus haut moins élevé.
L’indicateur atteint un plus haut plus élevé.
Une continuation de la tendance est attendue, les prévisions sont de suivre la tendance à la baisse.

Avertissement : Si le pourcentage de réussite est assez impressionnant ,il n’en demeure pas moins qu’il demeure un risque d’invalidation et de non réalisation.

Alors pour le 27.06.2016

« Cha mord ? » ou pas ?

Publié dans Analyse technique | Laisser un commentaire

Tout savoir sur les cycles économiques

Rachat Du Crédit .Com

Cycles économiques, Banques centrales et notions de crises
A quand la prochaine crise économique d’envergure ?

(En PDF)

Un cycle connaît toujours des soubresauts,doux ou violents.

Chaque mois, toutes les six semaines plus exactement, une réunion des gouverneurs des banques centrales fait trembler les marchés et secoue les économies.

Faisons le tour des propriétaires en fixant les rapports intrinsèques des différentes composantes agissantes dans les crises économiques.

Les cycles économiques sont constitués, au cours du temps long, d’une même série d’événements se répétant sans cesse sur une période plus ou moins équivalente :

  • création, hausse, maturité, spéculation, baisse, krach/chute, crise incluant des éléments émotionnels à chaque étape associée du processus comme enthousiasme, désir, confiance,  frénésie, lassitude, doute, peur, défiance, panique, garantie, calme puis une répétition en boucle périodique de ces affects avec plus ou moins de régularité/ de précision.

Les théories économiques ont convergé pour identifier quatre formes de cycles à des périodes différentes de cyclicité :

  • le cycle économique de 40 à 60 années provenant des travaux de l’économiste Nikolai Kondratiev,
  • le cycle économique  de 15 à 25 années fourni par les travaux de l’économiste Simon Kuznets,,
  • le cycle écnomique des affaires de 8 à 10 années provenant des travaux de l’économiste Clément Juglar,
  • le cycle économique court de 3 à 4 années fourni par les études et travaux de l’économiste Joseph Kitchin

Ce modèle de récurrence économique tourne en boucle dans toute l’histoire de l’humanité.

Dès 1862, l’économiste Clément Juglar a théorisé ces cycles via une étude détaillée sur plusieurs pays ( USA, France, Angleterre) en essayant d’en observer et de démontrer les causes et les conséquences dans un objectif optimiste de prévention, de prospective et de réduction des effets par l’élaboration d’une stratégie adaptée.
Les crises mondiales de 1929, 1974, 2008, incluant de nombreuses mini-crises intermédiaires, suivent scrupuleusement les théories classiques des cycles économiques avec les mêmes impacts sur la vie quotidienne des personnes physiques et morales :

  • licenciements massifs et chômage, faillites, chute du crédit, cumul de dettes publiques et de dettes privées, effondrement des investissements, baisse exponentielle des échanges internationaux  dans un climat d’affaires de défiance totale

Phases successives de crise, récession, reprise et expansion économique puis répétition.

Phases successives de crise, récession, reprise et expansion économique puis répétition.

Continuer la Lecture –>

Publié dans Analyse fondamentale, Economie | Laisser un commentaire

Subprimes…. on recommence ,mais en mieux !

Subprimes …on essaye d’aller encore plus haut…mais attention à la gravité !

NY Fed met en garde contre les subprimes en plein essor, désormais assurés par le gouvernement

La Fed de New York a mis en garde contre les bombes à retardement hypothécaires que représentent  les  supprimes à nouveau  accumulées.

  • Et sur ce qui arrive quand les prix des maisons baissent.

La différence

Mais à la différence de la dernière explosion, une grande partie de ces bombes à retardement sont maintenant garantis par le gouvernement.

  • Les prêts hypothécaires à risque sont ce dont tout le monde se souvient de la crise financière.
  • Les Taux de défaut cumulatifs sur les prêts hypothécaires à risque ont grimpé à 25% en 2007.
  • Les prêts hypothécaires à risque sont encore plus élevés, et les titres adossés à des hypothèques, sont plein à craquer au travers des supprimes,.
  • Seulement, cette fois, le contribuable est sur le gril.
  • De  2000 à 2005, les programmes d’assurance hypothécaire du gouvernement couvraient moins de 3% de tous les prêts hypothécaires à risque, alors que les assureurs hypothécaires privés en couvraient  plus de 20%.
  • En 2009, le gouvernement a assuré près de 35% des nouveaux prêts hypothécaires à risque. Plus récemment, il a encore assuré environ 22% des nouveaux prêts hypothécaires à risque.

Le tableau de la Fed de New York ci-dessous montre la chute des prêts hypothécaires à risque privé assurés (ligne rouge) au cours de la crise de l’immobilier, et comment le gouvernement (ligne bleue) s’est impliqué à la suite


La quasi-totalité de ces prêts hypothécaires assurés par le gouvernement sont titrisés par Ginnie Mae, un organisme gouvernemental qui garantit le paiement ponctuel du principal et de l’intérêt de ces prêts aux investisseurs qui achètent des titres.

Autrement dit, les contribuables américains assument le risque de crédit sur ces prêts hypothécaires.

Rappel

  • Cette flambée des garanties « subprime » par le gouvernement en 2007 à 2009, à un moment où les prix des maisons étaient en baisse, a rapidement placé bon nombre de ces emprunteurs dans des positions de capitaux propres négatifs.
  • Les prix des maisons sont remontés en flèche, et d’autres dommages pour le contribuable ont été mis en attente.
  • Ces prêts sont généralement caractérisés par un effet de levier important.
  • Le manque d’équité initial implique que les emprunteurs hypothécaires sont plus à risque de défaut que les emprunteurs hypothécaires conventionnels.
  • Ces prêts assurés par le gouvernement  à fort effet de levier augmentent encore le risque de défaut et de forclusion.
  • Les emprunteurs sont plus susceptibles de faire face à des chocs de revenu négatifs; et la combinaison de capitaux propres négatifs et un risque élevé de chocs de revenu négatifs implique que ces prêts hypothécaires sont à risque élevé de défaut.

Ainsi, ces prêts hypothécaires à risque de défaut étaient  à un «taux astronomique au cours de la dernière la crise de l’immobilier, » et ils vont l’être à nouveau lors de la prochaine crise de l’immobilier.

  • Elle conduira à des «taux de défaillance extrêmement élevés» et des taux de pertes extrêmement élevés.
  • Les taux de défaut seront  vraiment «astronomiques» et les taux de perte seront  très coûteux pour les programmes gouvernementaux qui assurent ces prêts hypothécaires.
  • Le problème se pose lorsque les prix des maisons  décrochent et commence à décliner.

Cette fois-ci, le gouvernement et les contribuables garantissent une grande partie des prêts hypothécaires à risque.

Publié dans Analyse fondamentale, Economie | Laisser un commentaire

Margin Debt ou Dette sur Marge

Attention au réveils difficiles !

La dette sur marge ( Margin Debt) sur le New York Stock Exchange (NYSE) est à un niveau record !

Bourse de New York : La Dette Marge NYSE a augmenté de nouveau en Avril

La dette sur marge (Margin Debt) correspond au montant d’argent que les gens empruntent pour acheter des actions.

La Bourse de New York publie des données de fin de mois pour la marge dette sur le site web de données NYX

Fin du mois la dette de marge
janvier 447,681 $
février 435,814 $
Mars 445,846 $
avril 455,646 $

 

On peut également y trouver des données historiques  remontant à 1959.

Examinons les chiffres et étudier la relation entre la dette de marge et le marché, en utilisant le S & P 500 en tant que substitut de celui – ci.

La dette sur marge sur le New York Stock Exchange (NYSE) est à un niveau record, plus élevé que ce qu’il était juste avant la dernière récession , juste avant que les cours des actions ne commencent à baisser !!

Cliquez pour voir
Cliquez pour agrandir l’image

Cliquez pour voir
Cliquez pour agrandir l’image

Nos deux courbes finissent toujours par se rejoindre !…Attention !

Plus la dette de marge augmente et perdure, plus le sell-off (vente massive) dans les actions sera important, car avec un tel effet de levier, un mouvement négatif dans le marché boursier entraînera inévitablement un effet domino.

Les appels de marge créeront alors une contrainte supplémentaire à la baisse sur les investisseurs qui voudront dans la panique couper leurs pertes en vendant d’autant plus vite que l’effet de levier jouera contre eux.

En 2000 et 2007, tout comme aujourd’hui, les indices boursiers clés étaient près de leurs sommets.

Publié dans Analyse fondamentale, Economie | Laisser un commentaire

En terme de PER ,les marchés sont toujours trop chers !

Price Earning Ratio ou PER , à l’échelle mondiale

Il y a comme pour beaucoup de choses ,un juste niveau qui ne doit pas être dépassé…!

cliquer sur le tableau pour l’agrandir

Pour le PER ,il en va de même

◾Le PER (PE) désigne le rapport de la capitalisation boursière sur les bénéfices nets.
◾Le Price Earning Ratio est en quelque sorte la « cherté » de l’indice par rapport à ses bénéfices réels ou par rapport à ses bénéfices anticipés dans le cas du P.E.R. anticipé.
◾Plus le P.E.R. est faible, plus l’indice est considérée comme bon marché.
◾Le Price Earning de l’indice CAC 40, est calculé à partir d’un bénéfice net par action (BNPA) en glissement annuel.

Le PER Actuel moyen des marchés de 21.10 signifie que le niveau moyen des marchés se paye à 21.10 ans de bénéfices nets.

◾PE> 15 est considéré au dessus de sa valeur.
…( les indices sont trop chers )
◾PE = 15 est considéré à sa juste valeur.
…( les indices sont a leur prix )
◾PE <15 est considéré comme sous sa valeur.
…( les indices sont bon marché )

De mémoire en 1987 le PER du principal indice français était descendu à 7…pour corriger les excès sur le PER !

Publié dans Analyse fondamentale, Economie | 2 commentaires

Le TAFTA s’élabore en secret

Publié dans Economie | Un commentaire

Doit on exclure Hollande et son gouvernement du Parti Socialiste ?

Hollande et son gouvernement pratique une politique antisociale (et anti-socialiste) qui va à l’encontre des travailleurs et profite au patronat!

Doit on exclure Hollande et son gouvernement du Parti Socialiste ?

Non seulement on doit exclure Hollande et son gouvernement du Parti Socialiste mais aussi ….

  • on doit arrêter l’Euro 2016 qui est là pour faire diversion et faire oublier les vrais problèmes
  • on doit renvoyer,chez eux, les hooligans qui sont venus tout casser
  • on doit reprendre le combat pour faire retirer cette loi « inique »qui va sacrifier nos enfants sur l’autel du travail .

Et pendant qu’on y est on doit virer ce président de pacotille qui atteint le summumdu du rejet et de l’incompétence !

 

Publié dans Economie, Video | Laisser un commentaire