Les mots nouveaux ou les nouveaux maux ?

Wikipedia

La biflation (appelée parfois mixflation) est un état de l’économie où les processus d’inflation et de déflation se produisent simultanément.


Le terme a été introduit par F. Brown Osborne, analyste financier du groupe d’investissement Phoenix.

Pendant une biflation, on assiste à une hausse du prix des produits de base et des actifs fondés sur les rémunérations (inflation) et une baisse simultanée du prix des actifs fondés sur des dettes (déflation).

Le prix de l’ensemble des actifs est basé sur la demande qui en est faite par rapport au volume de monnaie en circulation qui permet de les acheter.

Dans le cas de biflation, d’une part l’économie est alimentée par une surabondance de l’argent injecté dans l’économie par les banques centrales.

Comme la demande reste forte pour la plupart des produits de base les plus essentiels (alimentation, énergie, habillement), leur prix augmente en raison de l’augmentation du volume d’argent permettant de les acheter.

L’augmentation des prix pour ces biens essentiels est le bras inflationniste de la biflation.

Mais d’autre part, l’économie est freinée par l’augmentation du chômage et la baisse du pouvoir d’achat.

Il en résulte qu’une plus grande partie de l’argent est dirigée vers l’achat de produits essentiels et ne va pas vers ceux qui le sont moins.

Les actifs à base de dettes (maisons luxueuses, voitures haut de gamme et autres actifs du même genre fondés sur les dettes) étant moins essentiels voient leur demande baisser.

En conséquence, leurs prix tombent en raison de la diminution du volume d’argent qui y est consacré.

La baisse de prix d’achat de ces produits non essentiels constitue dans la biflation le bras de la déflation des prix.

 

Publié dans Economie | Laisser un commentaire

Salon du Trading :Pour débuter ou approfondir vos connaissances !…c’est cette semaine !

_ A noter dans votre agenda avant de partir en vacances (pour être prêt à la rentrée de sept.)
Enregistrez-vous gratuitement ici
afin d’éviter de payer le droit d’entrée à 12 Euros (par jour et par personne)
40+ experts internationaux pour vous apprendre à réussir en Trading
Faites vos devoirs de vacances, avant de reprendre le trading en septembre Certains partent en Juillet, d’autres en Août, et quelques-uns ne partent pas du tout …. Quel que soit votre cas, n’oubliez pas de revoir tout ce que vous avez appris sur nos salons durant l’année, les techniques et les astuces des pros … afin de repartir du bon pied en sept.
10 manières pour améliorer vos prises de positions sur les marchés boursiers Ne manquez pas la 9ème édition annuelle du Salon du Trading les 19 et 20 septembre 2014 à l’Espace Champerret. Nous vous y apprendrons plusieurs manières pour intervenir en Bourse avec encore plus d’efficacité, et surtout comment réussir à éviter tous les pièges du marché !
Apprenez à intervenir comme les meilleurs et avec les meilleurs Venez discuter en face à face avec quelques-uns des meilleurs traders internationaux. Venez les voir intervenir en direct, avec de vrais capitaux (50 000 €uros chacun) devant vous, durant nos Duels de trading en réel. C’est à leur contact que vous apprendrez comment progresser.
Venez tester les dernières stratégies et tactiques pour augmenter vos performances Plusieurs méthodes et techniques sont apparues récemment. Venez apprendre leur fonctionnement, quels sont leurs résultats, et surtout voir comment celles-ci peuvent s’adapter à votre profil d’intervention et de quelle manière vous pouvez les intégrer à vos stratégies.
Sur quel marché intervenir à la rentrée, pour amorcer la reprise de manière adaptée Si votre objectif est d’améliorer vos résultats avant la fin de l’année, il est alors nécessaire de ne manquez aucune opportunité dès la rentrée. Venez rencontrer nos experts qui vous donneront leur avis, afin de réaliser les meilleures plus-values sur les 6 prochains mois.
Publié dans Analyse technique, Forex, Trading automatique | Laisser un commentaire

La dette des USA gonfle …gonfle avant que d’exploser !

The Economic Collapse

La dette nationale des USA a augmenté de plus d’un billion de dollars au cours des 12 derniers mois !
La dette nationale des États-Unis atteint 17,742,108,970,073.37 $

Cliquer sur le graphique pour atteindre la source

La croissance exponentielle de la dette nationale des États-Unis au cours des dernières décennies nous montre qu’elle est hors contrôle.

C’est la plus grande bulle de la dette publique dans l’histoire du monde.

Accumuler des dettes n’est pas une fin en soi…la sanction finit toujours par arriver.

  • Il suffit de demander à la Grèce.

Maintenant, les États-Unis ont déjà plus la dette publique par habitant que la Grèce, le Portugal, l’Italie, l’Irlande ou l’Espagne.

Mais la dette publique est loin d’être la seule bulle.

Il ya 40 ans, le montant total de la dette des USA (toutes les dettes du gouvernement ainsi que toutes les dettes dentreprises ainsi que toutes les dettes des individus) était total d’environ 2,3 milliards de dollars.

Cliquer sur le graphique pour atteindre la source

Aujourd’hui, ce chiffre a augmenté à 59,4 milliards de dollars.
Comme le montre le graphique , la bulle de la dette totale est maintenant plus de 25 fois plus grande qu’elle ne l’était il y a seulement 40 ans …

Si vous deviez prendre toutes les formes de la dette des USA et de le diviser en parts égales pour chaque personne, la famille moyenne de quatre personnes doit d’environ $ 735,000 .

  • Mais la plupart des Américains ne semblent pas s’en soucier.
  • Ils continuent à accumuler des dettes
  • 35 pour cent de tous les Américains qui ont des dettes , sont tellement en retard qu’ils ont été renvoyées à des agences de recouvrement.

Évidemment, cela ne peut pas durer indéfiniment, et quand ce château de cartes va  s’écrouler, cela sera horrible.
La grande question est de savoir combien de temps la «bulle » peut continuerà grossir avant de s’effondrer et passer de l’état de géante rouge à celui de naine blanche.

  • Malheureusement, la plupart des Américains ne voient pas qu’il vivent dans une bulle géante alimentée par la dette qui a une durée de vie limitée.
  • La plupart des Américains pensent juste que, puisque les politiciens leur disent que tout va bien se passer ,ils n’ont pas besoin de se préoccuper de tout cela.

Mais chaque jour les dettes augmentent  encore plus  et les problèmes financiers à long terme s’aggravent.


Un jour, cette bulle va éclater et  l’enfer sera là!
C’est juste une question de temps.

Publié dans Economie | Laisser un commentaire

Petit retour sur les monnaies …les échanges tournent au ralenti !

Le PIB est l’indicateur économique principal de mesure de la production économique réalisée l’intérieur d’un pays donné.

Il est interagissant de le rapproché des différents agrégats monétaires.

Il y a plusieurs composantes de la masse monétaire,: M1, M2, M3 (M3 n’est plus suivi par la Réserve fédérale,mais peut être évalue sur certains sites -Lien.graphique), ces éléments sont disposés sur un spectre du  plus étroit au plus large.

Cliquer sur la poupée pour en voir son contenu

Ils fonctionnent en poupées russes, par liquidité décroissante.

Pour simplifier

  • –>M1= un agrégat étroit M1, qu’on peut qualifier de « monnaie », qui regroupe les pièces et les billets en circulation dans le secteur non bancaire ainsi que les dépôts à vue des clients (comptes bancaires) ;
  • –>M2=un agrégat intermédiaire M2, égal à M1 plus le « crédit à court terme » (essentiellement les comptes sur livrets et les dépôts à court terme – Livrets A, CODEVI, CEL…) ;
  • –> M3 = M2 + effets de pension + OPCVM monétaires + créances inférieures ou égales à 2 ans
    –> M3 sert de référence lorsque l’on parle de masse monétaire.

Webstat.Banque de France pour la France

PIB et Agrégats monétaires interagissent et sont a suivre de près!

La Vitesse de circulation de la monnaie ou money « velo city » ne doit pas être confondue avec ….

avec le prix d’un vélo de ville !

Ainsi le rapport PIB/M2 permet de déterminer la vitesse de circulation de la monnaie ou vélocité de la monnaie ( Money Velocity) qui est le nombre de fois qu’une unité de monnaie est utilisée dans les transactions au cours d’une période donnée.

Money Velocity USA

On retient M2 car M3 n’est plus suivi par la Réserve fédérale aux USA, afin de pouvoir faire une comparaison équilibrée avec les autres pays.

  • Si la vélocité de la monnaie augmente, c’est qu’il y a plus de transactions qui se produisent entre les individus dans une économie.
  • Pour que cette vitesse augmente il faut donc que le PIB augmente et que M2 diminue

Comme le fait remarquer  JP Chevallier ,contrairement aux idées communément répandues, ce n’est donc pas en augmentant la masse monétaire et encore moins en faisant de la création monétaire que l’activité économique peut être relancée, mais au contraire en la restreignant (l’augmentation de la masse monétaire ralentit la croissance du PIB).

La fréquence des échanges de devises peuvent être utilisées pour déterminer la vitesse d’un composant donné de la masse monétaire, fournissant un aperçu pour savoir si les consommateurs et les entreprises économisent ou dépenser leur argent.

D’après les monétariste, la vitesse de circulation de la monnaie est constante, de même pour le niveau de production qui est supposé constant du fait du plein emploi des capacités de production dans une économie (Des facteurs de production, pas de la main d’œuvre, je précise).

En réalité, nous savons désormais que cette vitesse de circulation varie en fonction du contexte économique.

  • En période d’inflation, les acteurs économiques ont tendance à anticiper la hausse des prix et utilisent donc l’argent beaucoup plus vite.
  • De la même façon, en période de déflation, les acteurs économiques vont avoir tendance à thésauriser en anticipant une baisse future des prix (phénomène de déflation).

Cette situation est délicate puisque chaque individu raisonne alors selon le principe : « Pourquoi acheter aujourd’hui ce qui sera moins cher demain ».

Le nombre de transactions a alors tendance à baisser fortement.

Une solution pour sortie de cette spirale consiste à définir une date limite d’utilisation de la monnaie.Au-delà de cette date, l’argent n’est plus utilisable.Voilà une incitation massive à la dépense.

Le ratio M1/PIB

  • Une  baisse traduit une meilleure gestion des trésoreries par les entreprises et par les particuliers qui placent de mieux en mieux leur solde de compte créditeurs.
  • En revanche, si on prend la valeur absolue de M1 et qu’on retranche l’inflation on constate en général que M1 se contracte pendant les récessions et se dilate pendant les phases d’expansion, correspondant à une plus grande prise de risque et un accroissement de l’endettement par les agents économiques

M2-M1 (M2 moins M1)

  • correspond au taux d’épargne de précaution

 

Zone Euro (webstat.banque-france.fr)

M3-M2( M3 moins M2)

  • correspond aux  bénéfices des entreprises (M3-M2 représente en fait plus précisément leur trésorerie)
A suivre quelques liens pour approfondir le sujet… Continuer la lecture
Publié dans Economie | Laisser un commentaire

Notre Ami Philippe Béchade

Publié dans Video | Laisser un commentaire

Comme attendu ,Draghi propulse les banques vers de nouveaux sommets !

Chose dite …chose faite …Fin de consolidation sur les banques !

Espérons que toutes les armes utilisées par la BCE seront suffisantes pour relancer la machine !

Nous avons,déjà, cassé les résistances optimisées et l’ effet Draghi devrait aider les banques à faire de beaux profits !

Avec des PER assez bas … elles sont bien attractives !

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé d’abaisser à nouveau ses taux directeurs .

Elle va également bientôt lancer un programme de rachat de dettes privées et d’obligations bancaires

Avec un taux directeur à 0,05%, les banques vont emprunter encore moins cher auprès de la BCE

En leur achetant des dettes privées et des obligations, la BCE va donner de l’argent aux banques, ce qui va accroître leur capacité à accorder des prêts aux entreprises et aux particuliers.

Concrètement, pour les ménages, ce sont surtout les taux d’intérêt des crédits à la consommation qui devraient baisser, ce qui revigorera la demande.

Quant aux entreprises, si elles empruntent plus facilement, elles pourront mieux investir et donc se développer, ce qui pourrait, à moyen terme, avoir des conséquences positives sur l’emploi.

En abaissant son taux d’intérêt directeur de 0,15% à 0,05% ce jeudi, la BCE fait à nouveau preuve de largesses monétaires envers les banques européennes puisqu’elle abaisse aussi le taux des TLTRO, ces nouvelles opérations de refinancement à long terme dont la première tranche sera lancée le 18 septembre et la suivante en décembre.

C’est mesures vont faire baisser l’Euro , rendre les produits vendus par les entreprises de la zone euro plus compétitifs et améliorer les exportations.

Le portefeuilles QPG Bourse qui a été dernièrement gonflé par des actions bancaires,du fait de ces attentes, se trouve ,de ce fait, propulsé à la 39 °place sur 2271 participants.

Publié dans Economie, Portefeuille Boursematch | Laisser un commentaire

Notre ami Olivier Delamarche

Publié dans Economie, Video | Laisser un commentaire

Cachez ce « Cash » que je ne saurais voir !

« Couvrez ce cash que je ne saurais voir. Par de pareils objets, les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées. »    Tartuffe- Molière.

Paiement en liquide : le plafond de 300 euros entre en vigueur le 1er septembre
Paolo Garoscio EcoQuick

Le paiement en liquide est maintenant limité à 300 euros par jour contre 3000 euros auparavant.

  • Payer son loyer, ses impôts ou autres en « cash » sera désormais quasiment impossible : le 1er septembre 2014 entre en vigueur le nouveau plafond pour les paiements en liquide aux guichets des trésoreries.

Un plafond dix fois inférieur à celui précédemment en vigueur.

300 euros maximum pour les paiements en liquide.

  • Bien que ce ne soit pas une technique réellement courante, le paiement en liquide de certaines dépenses récurrentes, comme le loyer, existe.
  • Notamment chez les personnes qui n’ont pas de compte bancaire, pour diverses raisons.
  • Au premier septembre 2014, elles ne pourront plus le faire.
  • En effet, alors que jusqu’à présent il était possible de payer jusqu’à 3 000 euros en liquide aux guichets des trésoreries (la nouvelle législation ne s’applique heureusement pas aux magasins), le mois prochain ce plafond sera ramené à 300 euros.
  • Bien en-deçà du loyer moyen français (611 euros en 2013).

Comment s’y prendre pour payer ?

  • Le plafond est journalier : il est donc possible de payer 300 euros le lundi et 300 euros le mardi et ainsi de suite, mais cela est un désagrément majeur.

Pourquoi limiter le paiement en liquide ?

  • La décision de la limitation du paiement en liquide à 300 euros par jour ne date pas d’hier. En fait elle a été inscrite dans la loi de finances de 2013 .
  • L’idée, selon Bercy, est de limiter « le blanchiment d’argent » notamment dans le paiement de certains loyers ainsi que d’améliorer « la sécurité des usagers et des agents » qui, de fait, ne risquent plus de se retrouver avec des sommes astronomiques dans les caisses.
Publié dans Economie | Un commentaire

Fin de consolidation sur les banques

Nous avons cassé les résistances optimisées et l’ effet Draghi devrait aider les banques à faire de beaux profits !

Avec des PER assez bas … elles sont bien attractives !

Cliquer sur le graphique pour l’agrandir

Banques
QS0011018023

Composition de l’indice Banques

Libellé Dernier Var/1janv
BANQUE DE LA REUNION 102.00 (c) 47.83%
NATIXIS 5.350 (c) 25.18%
CREDIT AGRICOLE SA 11.285 (c) 21.28%
CRCAM LOIRE HAUTE LOIRE 63.00 (c) 12.10%
CA TOULOUSE 31 CCI 77.90 (c) 10.81%
CIC CAT.A 154.80 (c) 4.38%
HSBC HOLDINGS 8.22 (c) 4.05%
CRCAM TOURAINE CCI 64.65 (c) 3.77%
CRCAM CENTRE LOIRE.CCI 57.70 (c) 0.00%
BANQUE TARNEAUD 140.00 (c) 0.00%
BANCO POPULAR ESPANOL 0.58 (c) 0.00%
CRCAM PARIS ET IDF 75.01 (c) -0.90%
SOCIETE GENERALE 38.555 (c) -8.68%
BNP PARIBAS 51.38 (c) -9.30%

PER des banques

PER 2013 PER 2014 PER 2015
SOCIETE GENERALE
12.07 9.52 7.79
CREDIT AGRICOLE SA 10.81 11.19 8.15
BNP PARIBAS 11.89 9.85 9.05
HSBC HOLDINGS 12.70 12.05 11.29
NATIXIS 15.30 13.30 11.83
Publié dans Analyse technique, Economie | Laisser un commentaire

Les USA vont beaucoup mieux …des chiffres ,non manipulables, en attestent !

Rapports de l’ Association of American Railroads (AAR) de la circulation ferroviaire

Les feux sont repassés au vert

Le trafic ferroviaire des États-Unis est en hausse de 3 pour cent par rapport à la même semaine de l’année dernière.
Le volume intermodal hebdomadaire totale des États-Unis est en hausse de 3,4 pour cent par rapport à la même semaine de l’année dernière.
Le Trafic total combiné ferroviaire et intermodal est en hausse de 3,2 pour cent par rapport à la même semaine de l’année dernière.

Pour les 34 premières semaines de 2014, le trafic ferroviaire des États-Unis est en hausse de 3,7 pour cent par rapport à la même date l’an dernier et le trafic intermodal est en en hausse de 5,7 pour cent par rapport à la même date l’an dernier.

Le trafic total des États-Unis combiné ferroviaire et intermodal pour les 34 premières semaines de 2014 est en hausse de 4,6 pour cent par rapport à la même date l’an dernier.

Publié dans Economie | Laisser un commentaire