Attention quand votre cireur de chaussure commence à parler bourse !

Dans les années 20, comme aujourd’hui, « les banquiers centraux étaient investis d’un pouvoir inhabituel et d’un prestige extraordinaire ».

« Les chauffeurs de taxis vous disaient quoi acheter, se souvient l’homme d’affaires Bernard Baruch……Le cireur de chaussures pouvait vous faire un résumé des nouvelles financières du jour .»

Zerohedge

La dernière fois que cela s’est passée, le marché a baissé

Il y a quelques jours, Charles Schwab, l’agence de courtage d’investissement, a annoncé que le nombre de nouveaux comptes de courtage a grimpé de 44% au premier trimestre de 2017 .

Plus précisément, Schwab a déclaré que les investisseurs individuels ouvrent des comptes de négociation d’actions au rythme le plus rapide que l’entreprise ait connu depuis 17 ans.

Quelqu’un se souvient de ce qui s’est passé il y a 17 ans?

  • Après des années de gains incroyables dans les années 1990, l’indice NASDAQ Composite a atteint un sommet à 5 132,52 le 10 mars 2000.
  • Simultanément, au cours du premier trimestre de 2000, les investisseurs se précipitaient pour ouvrir de nouveaux comptes de courtage pour investir leurs économies sur le marché boursier.
  • Le NASDAQ Composite a ensuite chuté de près de 80% au cours des 2 années et demi suivantes, éliminant des milliards de dollars de richesse des investisseurs particuliers.

La dernière phase de toute bulle est presque invariablement la frénésie d’achats euphoriques d’un public irrationnel qui achète des stocks, des biens immobiliers, etc. à des niveaux record, croyant insensé que les prix continueront à augmenter indéfiniment.

  • C’est ce qui s’est passé en 2000.

Et c’est ce qui semble se passer aujourd’hui.

Les investisseurs achètent des actions populaires et coûteuses à des  niveaux de prix jamais observés dans l’histoire du marché boursier.

  • À 26.44, le ratio prix / bénéfices de S & P 500 est le plus élevé jamais, à l’exception de deux occasions: l’accident de 2008 et le crash de 2000.
  • À 28.93, le «ratio Shiller P / E», qui porte sur les évaluations de l’entreprise sur une période à plus long terme, de 10 ans et ajusté pour l’inflation, est au plus haut niveau jamais, à l’exception de deux occasions: l’accident de 2000 et le 1929 accident.
  • Les ratios prix / ventes sont proches des niveaux les plus élevés depuis au moins 50 ans.
  • Les ratios  n’ont pas été à ce niveau depuis le crash de 2008.
  • Et le ratio du plafonnement du marché boursier au PIB est le plus élevé depuis le crash de 2000.
  • Le milliardaire investisseur Paul Tudor Jones a décrit ces valorisations boursières comme « terrifiantes » plus tôt ce mois-ci lors d’une conférence de gestion d’actifs à huis clos hébergée par Goldman Sachs.

Pourtant, pour une raison quelconque, les investisseurs individuels individuels croient toujours que les cours des actions continueront d’augmenter.

  • Selon l’indice de confiance du marché boursier de l’Université de Yale, par exemple, plus de 90% des investisseurs individuels estiment que le marché boursier augmentera au cours des 12 prochains mois.
  • Ce sentiment n’est pas basé sur des données mais sur un ressenti

Ce sont des conditions classiques d’une bulle

  • Des prix record, des évaluations non durables, une euphorie sans fondement et une augmentation de l’activité des investisseurs particuliers.

Dans l’équité, il est possible que les bénéfices des sociétés augmentent par des taux inimaginables

  • Cela ramènerait les valeurs boursières à la réalité.
  • Mais c’est peu probable.
  • Les bénéfices des entreprises sont plus ou moins liés à l’économie globale. Si la croissance du PIB est plate, les bénéfices des sociétés seront stables.
  • La croissance réelle du PIB aux États-Unis s’est essentiellement stabilisée en 2016 à seulement 1,6%.
  • Et la Federal Reserve Bank d’Atlanta estime que l’économie américaine a progressé à un faible taux annualisé de 0,5% au premier trimestre de 2017.
  • Les dépenses de consommation, le pilier de l’économie américaine, ont chuté au cours des trois premiers mois de cette année.
  • De plus, les taux d’intérêt commencent à augmenter, ce qui augmente les coûts d’emprunt tant pour les entreprises que pour les particuliers.

Compte tenu de ces conditions anémiques, il semble risqué de parier tout sur une poussée soudaine  dans les bénéfices des entreprises.

Nous sommes donc de retour là où nous avons commencé – un marché surévalué présentant les signes classiques d’une bulle.

Il est tout à fait possible que cette bulle soit encore plus grande.

Mais il est également possible de voir une baisse de 40% de ces niveaux.

  • Rappelez-vous, le NASDAQ Composite a chuté 78% par rapport à son sommet en 2000.

Si la récompense ne vaut pas le risque,…Trouver autre chose….  Ou ne faites rien et attendez simplement .

En bout de ligne, il est inutile de prendre des risques énormes pour gagner quelques dollars.

Petit rappel

Le CAC 40 GROSS TR qui représente ,tout comme le DAX, le CAC 40 avec dividendes réinvestis, revient au contact de sa résistance longue terme supérieure, en unité de temps mensuelle.

Cela offre l’opportunité de sortie des marchés, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait ,dans des conditions optimales.


Publié dans Analyse fondamentale, Economie | 2 commentaires

Chute des credits bancaires provenant de toutes les banques commerciales.

Bill Bonner

L’économie dépend des prêts accordés par les banques.

Si cette activité ralentit, l’économie ralentit aussi.

Or la croissance du crédit baisse à un rythme jamais enregistré depuis 2008.

Pas facile de décrocher un petit crédit …!

Publié dans Analyse fondamentale, Economie | Laisser un commentaire

Véhicules aux USA

the economic collapse blog.com

Sept des huit plus grands constructeurs automobiles aux États-Unis ont été en deçà de leurs projections de ventes en mars .

Dans l’ensemble, les ventes d’automobiles aux États-Unis debut 2017 ont été décrites comme une «catastrophe» en dépit des dépenses records consacrées aux incitations aux consommateurs par les constructeurs automobiles.

Les inventaires des concessionnaires sont maintenant au plus haut niveau de ce que nous avons vu depuis la dernière crise financière .

  • Il y a beaucoup de véhicules invendus , et cela devient un problème financier majeur pour de nombreux concessionnaires.

Il faut maintenant 74 jours avant qu’un concessionnaire puisse vendre un nouveau véhicule.

  • Ce nombre est aussi le plus élevé qu’il a été depuis la dernière crise financière.

Non seulement Ford projette que les ventes chutent cette année, mais il projette que les ventes vont plonger ,également , en 2018 .

Les prix des véhicules d’occasion commencent à baisser considérablement

  • L’indice des prix des véhicules d’occasion de la National Automobile Dealers Association a affiché une baisse de 3,8% en février par rapport au mois précédent.
  • NADA a également déclaré que les prix de gros ont chuté de 1,6%.
  • Morgan Stanley , declare que les prix des voitures d’occasions« pourraient plonger de 50%»au cours des quatre ou cinq prochaines années.

En ce moment, plus d’un million d’Américains sont en retard sur le paiement de leurs prêts automobiles.

  • C’est quelque chose qui n’est pas arrivé depuis la dernière crise financière.

Les pertes sur emprunts subprimes ont augmenté à leur plus haut  niveau depuis la dernière crise financière , et le taux de défaillance de ces prêts a augmenté au plus haut niveau que nous avons vu depuis la dernière crise financière .

À ce jour,lesprêteurs d’automobiles ont accordé environ 200 000 000 000 $ à des consommateurs ayant un crédit subprime.

Tout comme dans le cas des prêts hypothécaires à risque élevé dans le courant de la dernière crise financière, les prêts aux subprimes ont été regroupés et vendus comme «titres» aux investisseurs.

Et tout comme la dernière fois, cela va s avérer être une recette pour le désastre

Publié dans Analyse fondamentale, Economie | Laisser un commentaire

La dette sur marge ( Margin Debt) sur le New York Stock Exchange (NYSE) est à un niveau record !

Margin Debt ou Dette sur Marge

Attention au réveils difficiles !

La dette sur marge ( Margin Debt) sur le New York Stock Exchange (NYSE) est à un niveau record !

Bourse de New York : La Dette Marge NYSE a augmenté de nouveau ce mois ci.

La dette sur marge (Margin Debt) correspond au montant d’argent que les gens empruntent pour acheter des actions.

La Bourse de New York publie des données de fin de mois pour la marge dette sur le site Web de données NYX ,

On peut également y trouver des données historiques remontant à 1959.

Examinons les chiffres et étudier la relation entre la dette de marge et le marché, en utilisant le S & P 500 en tant que substitut de celui – ci.

La dette sur marge sur le New York Stock Exchange (NYSE) est à un niveau record, plus élevé que ce qu’il était juste avant la dernière récession , juste avant que les cours des actions ne commencent à baisser !!

Nos deux courbes finissent toujours par se rejoindre !…Attention !

Plus la dette de marge augmente et perdure, plus le sell-off (vente massive) dans les actions sera important.

  • car avec un tel effet de levier, un mouvement négatif dans le marché boursier entraînera inévitablement un effet domino.

Les appels de marge créeront alors une contrainte supplémentaire à la baisse sur les investisseurs qui voudront dans la panique couper leurs pertes en vendant d’autant plus vite que l’effet de levier jouera contre eux.

  • En 2000 et 2007, tout comme aujourd’hui, les indices boursiers clés étaient près de leurs sommets.
Publié dans Analyse fondamentale, Analyse technique, Economie | Un commentaire

L’indice SKEW de la Bourse de Chicago atteint des sommets historiques

bfmbusiness.bfmtv.com

L’indice SKEW de Chicago a touché  un niveau jamais atteint depuis qu’il a été lancé en 1990.

  • Surnommé le « Black Swan Index » du nom de ces fameux « Cygnes Noirs » théorisés par le Professeur Nassim Nicolas Taleb, ces événements totalement imprévisibles de nature à déstabiliser totalement les marchés financiers.
  • Techniquement, il fonctionne en se basant sur l’indice large de Wall Street, le S&P500.
  • Il va mesurer et faire la moyenne des options et des paris les plus extrêmes sur une période de temps donnée, afin de déterminer le moment où l’écart est le plus important entre niveaux d’achat et niveau de vente.
  • Les investisseurs l’achètent pour se couvrir contre ce genre d’événements totalement imprévisibles.
  • Un peu comme ils peuvent aussi couvrir leurs positions avec l’indice VIX, lui aussi côté à Chicago, et qui permet de protéger ses investissements contre la volatilité, les écarts de cours trop forts.

En clair, plus il est élevé, plus cela signifie que les investisseurs prennent position en anticipant soit une chute totalement incontrôlée, soit une très forte montée, mais dont les niveaux dans les deux cas dépassent tout standard ou tout modèle classique de marché.


Mais de fait, voir cet indice des « Cygnes Noirs » atteindre des sommets historiques dans le contexte actuel est alarmant quant à l’état d’esprit des investisseurs, et des perspectives de marché générales.

Publié dans Analyse fondamentale, Analyse technique, Economie | Laisser un commentaire

Les banques prennent le controle de votre vie !

La disparition de l’argent liquide est une tendance généralisée

C’est dans l’air du temps, l’argent se dématérialise.

Après la démocratisation des cartes de paiement et des transactions en ligne, les paiements via les téléphones portables ou des cartes qui ne nécessitent même plus de codes ou de contact avec une machine se multiplient.

  • Dans certains pays scandinaves, les paiements électroniques sont devenus la norme. En Suède ,seuls 20 % des achats y sont effectués en cash, soit deux fois moins que la moyenne européenne.
  • Achats d’un ticket de bus, d’une bouteille d’eau dans un distributeur, pourboires, don à l’église ou à une personne sans domicile fixe s’effectuent désormais de manière électronique et grâce à l’application « Swish ».

L’instauration d’une société sans espèces nous soumet au monopole du lobby bancaire.

  • La disparition de l’argent liquide est une tendance généralisée
  • Les banques auront une traçabilité totale sur nos transactions, sur notre mode de vie, nos habitude, notre sante…
  • Les banques si cela n’est déjà le cas deviendront notre nouveau Big Brother…
  • Le lobby bancaire devient le gestionnaire et contrôleur de notre vie !
  • Lorsque nous déposons de l’argent dans une banque, il ne nous appartient plus : nous devenons créanciers de notre banque qui nous doit notre argent.
  • En cas de crise financière et bancaire, la seule défense que nous ayons en tant que citoyen ordinaire consiste à retirer notre argent.
  • Dans une société sans espèces, cela deviendra impossible.
Publié dans Economie | Un commentaire

USA : La bulle immobilière est de retour …!

Attention a à l’éclatement des bulles

US House Price Index

Indice des prix des maisons des États-Unis

La bulle immobilière a éclaté en 2008 …

Mais aujourd’hui,cette bulle est de retour !

  • Les prix des maisons sont au-dessus des niveaux d’avant la crise.
  • Le prochain effondrement du logement est à l’horizon.
  • Finalement, les prix des maisons doivent revenir à des niveaux normaux.

Mais d’abord, regardons de plus près ce qui se cache derrière la bulle immobilière d’aujourd’hui.

Le paradis de l’emprunteur

  • C’est l’un des meilleurs moments de l’histoire américaine pour emprunter de l’argent.
  • L’hypothèque à taux fixe du 30 ans a atteint 18% dans les années 80.
  • Mais aujourd’hui, il est plus proche de 4%.
  • Ainsi, vous pouvez emprunter de l’argent avec un rabais de 70% par rapport à quelques décennies en arrière.
  • Les taux artificiellement bas ont incité les gens à emprunter de l’argent pour acheter des maisons.
  • À mesure que les taux d’intérêt augmentent, les emprunts deviennent moins attrayants.
  • Un taux d’intérêt bas est le principal coupable derrière la résurgence bulle immobilière.

Maintenant, la Fed ferme lentement le robinet de l’argent bon marché.

  • La nouvelle bulle immobilière ne peut pas être maintenue à mesure que la dette bon marché disparaît.
  • La demande des acheteurs se ternira.

Les normes de prêts sont légèrement meilleurs aujourd’hui qu’au début des années 2000.

  • Les courtiers hypothécaires travaillent à la commission.
  • Leur travail consiste à réaliser des ventes, que ces ventes soient ou non financièrement saines.
  • Quand un courtier vend une maison, l’hypothèque sur cette maison est souvent reconditionné dans un titre avec d’autres hypothèques.
  • Ensuite, il est vendu à d’autres investisseurs.
  • Le risque est donc transmis au suivant.

Beaucoup de signes avant-coureurs apparaissent aujourd’hui … et les signes «à vendre» vont probablement suivre.

  • La bulle immobilière a explosé au-dessus des hauts de 2007.
  • Une correction est au coin de la rue.

C’est pourquoi vous devriez envisager des moyens de vous protéger et de profiter de la chute.

Profitez de la bulle du logement d’aujourd’hui

  • Une façon de profiter d’une baisse des prix des maisons est en court-circuitant les fonds immobiliers.
  • Vous pouvez également acheter un fonds inverse. Le ProShares Short Real Estate (NYSE: REK ) est un fonds inverse qui cherche à revenir à l’opposé de l’ indice immobilier Dow Jones aux États-Unis.
  • Une autre façon de profiter est en achetant après une chute.
  • Lorsque les prix baissent, vous serez en mesure d’acheter des maisons et des fonds immobiliers avec un rabais.
  • Donc, si vous êtes un investisseur à long terme, il pourrait être intéressant d’attendre . comme le rapportait le légendaire Jim Rogers … J’attends juste qu’il y ait de l’argent dans le coin, et tout ce que j’ai à faire est d’aller là-bas et de le ramasser. Je ne fais rien entre-temps.

Le prochain crash créera de grandes opportunités d’achat. Il est temps de se préparer. Et ne laissez pas cette bulle immobilière détruire vos économies en attendant.

Publié dans Analyse fondamentale, Economie | Un commentaire

Offre exceptionnelle de sortie des marchés !

Comme nous l’avions signalé en Janvier ,il est grand temps de sortir des marchés.

Le CAC 40 GROSS TR qui représente ,tout comme le DAX, le CAC 40 avec dividendes réinvestis, revient au contact de sa résistance longue terme supérieure, en unité de temps mensuelle.

Cela offre l’opportunité de sortie des marchés, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait ,dans des conditions optimales.

Cliquer sur le graphique pour l’agrandir

Cet Indice est soutenu par la moyenne mobile exponentielle EMA32 et la période du RSI qui lui correspond est de 16… (32/2=16)

Nous pouvons noter qu’une Divergence Baissière Régulière vient d’apparaître pour faciliter le mouvement de correction baissier.

Même si quelques chiffres économiques se sont améliorés ,le marché semble prêt a entreprendre sa descente cyclique, sous peu !


Après avoir atteint des niveaux qui donnent le tournis

Le retour sur les marchés est toujours planifié sur un point bas , fin 2018.

Publié dans Analyse technique | Laisser un commentaire

Les emprunts commerciaux et industriels stagnent aux USA

Encore une fois ….gare au plongeon !

Les emprunts commerciaux et industriels sont étroitement liés à l’économie réelle: ils augmentent lorsque l’économie croît, et ils diminuent lorsque l’économie plonge.

Ce graphique montre les emprunts commerciaux et industriels sur les dernières récessions.

Les points de retournement sont fléchés en rouge.

Cliquer sur l’image pour accéder à la source

Le moment crucial des différentes crises financières caractérisé par un effondrement soudain du crédit.

Le moment d’un tournant peut ne pas être parfaitement aligné avec le début d’une récession, mais il est proche.

Pour l’instant, nous avons quatre mois de stagnation, une première depuis le creux de la crise financière, et un signe que les entreprises sont devenues plus réticents à emprunter auprès des banques.

Publié dans Analyse fondamentale, Economie | Laisser un commentaire

Robot …encore plus fort !

Publié dans Economie, Robot | Laisser un commentaire